Cire perdue 2018-04-05T22:56:16+00:00

L’activité de fonderie d’art à la cire perdue

Le principe de la fonderie d’art est de réaliser des sculptures en bronze à partir d’œuvres en matériaux divers en utilisant la technique ancestrale de la cire perdue grâce au moulage d’œuvres aux formes complexes. En effet, le sculpteur prend un libre choix des formes de ses sculptures et la fonderie d’art se doit de reproduire à l’identique l’œuvre de l’artiste à partir du modèle.

La cire perdue est un procédé de moulage à partir d’une sculpture originale en cire sur laquelle on soude des éléments coniques appelés jets (tiges de coulée) et des filaments appelés évents, également en cire. L’ensemble est alors revêtu de plusieurs couches de matière réfractaire et d’une armature en fer, en veillant à laisser émerger la base de cône de coulée sur laquelle sont reliées toutes les tiges.

Après solidification du revêtement, les moules sont chauffés dans un four de décirage et la cire fondue par la chaleur sera évacuée. Les évents permettent à la fois l’évacuation de l’air et une bonne répartition de la matière dans les détails du moule.
Le bronze en fusion est coulé dans le moule par le cône de coulée. Une fois le bronze refroidi et solidifié, ce moule doit être cassé pour récupérer la pièce qui sera alors nettoyée et débarrassée des tiges de coulée et évents.
D’abord minutieusement ciselée, la sculpture en bronze va être ensuite soigneusement patinée selon les désirs de l’artiste toujours présent pour les étapes de finalisation de son œuvre.

Cette technique permet la réalisation de pièces uniques en bronze, mais aussi de pouvoir les tirer en plusieurs exemplaires à partir du modèle original en utilisant un moule souple en élastomère.

Quelques étapes de réalisation d’un bronze à la cire perdue

Coulée de bronze à la Fonderie ArtCulture

7 chemin de Vaubesnard
91410 DOURDAN

Secrétariat de direction :
01.60.82.12.96 / 07.69.46.03.78